Test Black Desert Prestige Edition (PS4)

Test Black Desert Prestige Edition (PS4)

Pour les adepte de MMORPG, on ne présente plus Black Desert, mais je vais le faire quand même pour ceux qui ne connaissent pas encore! 

Présent depuis 2016 sur PC et depuis 2018 sur smartphone, Black Desert était déjà présent sur console en dématérialisé depuis un peu d’1 an maintenant, mais depuis le 6 novembre 2020 la version physique est disponible sur console et apporte son lot de cadeaux. Voici son contenu : 

  • Panthère noire (édition limitée) x1
  • Set premium de gloire de Shudad x1
  • Pack de valeur (30 jours) x1
  • [Événement] Kit de support aux Améliorations II x1
  • Conseils de Valks (+40) x1
  • Parchemin au message sacré (100 min) x15
  • Coffret de perles – 2000 x1

L’aventure de Black Desert vous propulsera dans la peau d’un aventurier qui a perdu la mémoire, mais vu qu’un malheur ne vient jamais seul, vous vous retrouvez attacher à une entité obscure : L’esprit occulte
Cet esprit, qui peut être agaçant à certain moment de l’aventure, vous explique que vous devez en apprendre plus sur les pierres noires, elles seraient à l’origine de la corruption des esprits des grands anciens et mèneraient la civilisation à sa perte. Rien que ça ! 

Black Desert Prestige Edition

Mais, avant de commencer votre aventure, vous devez créer votre personnage et cela vous prendra beaucoup, beaucoup de temps. 
Déjà, il faut choisir votre classe, il en existe 20, à savoir qu’il y a pas mal de doublon, car chaque classe correspond à un homme ou à une femme (Rodeuse/Archer, Musa/Maehwa, Magicienne/Magicien, ...)

Une fois la classe choisie, vous pourrez absolument tout personaliser, le visage, le corps, ce qui prend un temps fou. Et vous pourrez noter que lorsque vous jouez des femmes celles-ci sont bien gâtés par la nature. Par ma part j’ai mis plus d’une heure pour créer mon personnage. 

Voilà, notre personnage est tout beau tout neuf, nous pouvons commencer l’aventure. Après une courte cinématique, vous voilà lâché dans ce vaste univers. La première chose que nous pouvons noter c’est que le jeu est vraiment très beau, visuellement on en prend plein les mirettes. 
Et quoi de mieux pour commencer avec des quêtes où les aller-retour sont de rigueurs. Les premières quêtes sont répétitives, mais une fois un certain niveau acquis, vous pourrez un peu plus vous balader pour découvrir le monde. Attention cependant, car quelques zones devront être traversées à la vitesse de l’éclair pour éviter de vous faire couper en 2. 
Si le but premier du jeu est tout de même de monter de niveau pour mener à bien votre quête principale, il n’y a pas que ça. Vous pouvez exercer un métier, vous pouvez également acheter une maison dans l’une des villes que vous allez visiter, ou encore participer à l’économie du jeu, car ce sont les joueurs qui définissent l’économie, notamment avec le marché (à l’entrée de chaque ville) où chaque joueur pourra vendre ou demander tel ou tel items pour son personnage et vous y trouverez de tout. Enfin bref, tout cela pour dire que le jeu est relativement complet et que vous n’allez pas vous ennuyer. 

Carte du monde - Black Desert Prestige Edition

Vous allez vite vous rendre compte que le jeu ne vous aide pas, il n’y a pas de didacticiel. A moins que vous ayez une personne qui ait déjà joué au jeu pendant un certain temps pour vous guider un minimum et vous expliquer dans les grandes lignes tout ce que vous pouvez faire et explorer dans le jeu. Si ce n’est malheureusement pas le cas, il vous faudra un certain temps pour comprendre comment tout cela fonctionne

Passons à un point qui nous intéresse grandement, la BASTON ! 
Le système de combat est plutôt bien expliqué, les combats sont dynamiques, tellement que parfois on ne sait plus trop où on habite s’il y a trop d’ennemis. Les combinaisons de touche afin d’effectuer des “combos” sont très plaisantes et diffère selon la classe choisie.
Black Desert étant un MMO, le PVE et PVP sont évidemment présents.

Mais comme tout portage sur console, il y a quelques petites coquilles. Tout d’abord le chargement de certains PNJ qui est trèèèès long, vous aurez soit une silhouette noire soit des textures qui mettent du temps à charger, les traductions un peu bancales et le gameplay manette pas simple à prendre en main.  

 

Conclusion
J’ai pris beaucoup de plaisir à rejouer à Black Desert, mais sur console ce ne fut pas facile.
Le portage sur console peut être amélioré par une optimisation graphique, car attendre que tous les PNJ chargent peut vite devenir agaçant, par une refonte du gameplay manette et un petit didacticiel pour les nouveaux venus afin de leur expliquer un minimum les bases, car ça peut vite en décourager certains. 
Pour résumer,  Black Desert est très complet avec ses métiers, son économie, sa prise de bastion, les quêtes, ... Beau visuellement ce qui est très plaisant et la durée de vie est assez conséquente, mais étant un jeu PC de base, difficile de faire en sorte que tout fonctionne sur PS4/Xbox One, en espérant q’un petit patch pourrait régler tout ça.

En soit c’est un très bon MMORPG, que je recommande au joueur n’ayant pas forcement un PC du futur pour faire tourner Black Desert, mais qui souhaite se lancer dans l’aventure sur console. 

Shepard 09 Decembre 2020 vers 14:56

Nice le test merci ;)