Test du jeu de SEGA Lost Judgment  sur Xbox Serie X

Test du jeu de SEGA Lost Judgment sur Xbox Serie X

 

Avant de commencer ce test, je souhaite remercier Koch Media France, pour m’avoir permis de réaliser ce test, sans aucunes directives en toute transparence. Pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de poser ses mains dessus comme moi, c’est un regard neuf que je vais vous le présenter. 


SEGA fort de son expérience dans l’art et la manière de nous créer des jeux aux ambiances Yakuzas, afin de retranscrire au mieux une partie de leur culture, de leur histoire.

 

 

Synopsis : 

Akihiro Ehara est accusé d'avoir agressé une femme à bord d'un train bondé, une vidéo amateur de l'individu essayant de prendre la fuite avant d'être appréhendé fait la une des médias. L'opinion publique est bouleversée et demande à ce que justice soit rendue.

Il y a trois jours un corps a été retrouvé dans un bâtiment abandonné de Yokohama, et le tribunal du district de Tokyo cherche des réponses a ce crime horrible. 

Ehara n'étant pas jugé pour meurtre, son avocate, Saori Shirosaki, comprend que des éléments clés de l'affaire ont été négligés. Elle contacte le détective Takayuki Yagami afin qu'une nouvelle enquête soit menée.La frontière entre le bien et le mal est beaucoup plus fine qu'il n'y paraît.

Dans ce thriller d’action notre détective enquête sur une affaire invraisemblable ou deux crimes ont été commis simultanément, avec une gestion de problème tel que le harcèlement scolaire, un fléau bien connu qui touche tout le monde, un sujet très sensible qui nous rapproche du jeu.

 

 

Gameplay et Graphisme : 

La prise en main du jeu est plutôt bonne, on se met tout de suite dans le bain, a réaliser des actions sans s’en rendre compte tellement nous sommes pris dans l’histoire et de fil en anguille avoir le dénouement de l’histoire.

Les décors sont très bien réalisés malgré par moment de faiblesse dans les textures, et quelques soucis d’aliasing visible même sur les consoles nouvelles générations.

La modélisation des personnages est assez réaliste en tout cas sur les personnages principaux, texture de peau bluffante pour un jeu, cependant malgré une amélioration, je trouve que les expressions faciales des personnes sont toujours un peu figées et on a du mal à se laisser porter par les émotions qu’il laisse transparaitre.

 

 

Au niveau de la gestion corporelle, là, c’est juste très agréable, les postures, la marche, le balancement des bras ou la course sont très réaliste tout les actions s’enchaînent et s’articulent bien.

Les cinématiques sur les phases de combat sont très immersives avec des bandes sonores démentiels, très rythmées qui nous plongent dans l’action.

Le système de combat est bien maitrisé, il reprend les bases de son prédécesseur en version amélioré, avec de nouvelles techniques d’arts martiaux ce qui nous donne une approche de combat plus percutante.

 

  • Serpent : Le style du serpent fait son apparition, ce style vise à retourner la force de votre ennemi contre lui. Utiliser ces mouvements pour le neutraliser avec grâce mais sans pitié 

 

  • Grue :  Le style de la grue se caractérise par une grande vitesse de déplacement et des mouvements amples. Il est donc tout indiqué pour toucher plusieurs ennemis à la fois.

 

  • Tigre : Lors d’un face à face, le style du tigre est idéal pour infliger beaucoup de dégats à votre adversaire. Faites en bon usage si vous souhaitez mettre à mal ses défenses.

 

 

Passons maintenant à la vie du jeu, outre les missions pour nous faire avancer, chaque missions, actions que vous réalisez vous fait gagné de l’expérience et des yens afin d’améliorer le personnage et les techniques de combat, pour au final être redoutable. Le niveau de difficulté de base est bon, nous passons de simple voyous battus en 10s à certaines situations ou l’adversaire menu d’armes ( cutter, batte de baseball ..) sont plus difficile et ne parlons pas des personnes qui ont une maîtrise des arts martiaux qui nous donne matière à travailler et faire durer le combat .

 

Nous prenons du plaisir à se promener, faire les quêtes demandées pour avancer dans l’histoire, la ville est assez ouverte, on se balade dans plein de rues, diverses choses nous sont proposé comme des jeux clandestins, du skate, de la danse, des salles d’arcades et j’en passe. Comme dans la vrai vie il nous prend de temps à autre quand une faim se présente de s’arrêter dans un restaurant, un fast-food ou un simple commerce d’alimentation pour acheter des plats et restaurer sa juge de vie au passage.

 

 

Mon avis sur le jeu : 

Lost judgment reprend bien les clés qui ont fait le succès de son prédécesseur, une franchise qui s’article tous ensemble afin d’avoir une histoire solide, aux dialogues très bien scénarisés, avec des pointes d’humour. La diversité est bien présente malgré le lot quotidien de combat, qui pourrait pour certains être un bon défouloir. Bien que tout s’articule bien ensemble et semble homogène, on regrette par moment que les phases de combats, ou trop de dialogues à un moment peuvent en lasser certains.

En sommes, une suite réussit qui n’est pas exempt de reproche, mais se bonifie avec les années, pour les amoureux de cette ambiance japonaise / Yakuzas, je ne peux que recommander.

 

Ma note 8/10   



Points positifs : 

  • Graphisme
  • Les combats
  • Histoire
  • Diversités des activités 


Points négatifs :

  • Trop de dialogues par moment
  • Expression faciale à améliorer
  • Présence d’aliasing sur console 
  • Combat répétitif 
     

 

Réagir
6
Réagir
3
Réagir
3
Réagir
3