Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5 ou MES 5 pour les intimes est la dernière réussite de Milestone et Feld Entertainment Inc. sortie le 17 mars 2022 au grand public. Pour nos fins lecteurs d’Infinity Area, vous aurez sûrement croisé le chemin d’un autre test similaire, sur l’opus précédent du jeu. À l’apparence identique à son prédécesseur, MES 5 apporte néanmoins de nombreuses différences que nous allons décortiquer ci-dessous.

Avant de commencer ce test, je tiens à prendre (une nouvelle fois) le temps de remercier Koch Media France pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu tester le jeu en avant-première pour vous donner un avis objectif et non bâclé sur le jeu.

Qu’est-ce qui est neuf ?

À l’image d’un FIFA ou GP qui se renouvelle tous les ans, Monster Energy Supercross – The Official Video Game 5 apporte quelques changements à l’opus précédent en addition aux mises à jour des écuries et autres licences du jeu.

  • La liste officielle des 450SX, 250 East et 250 West de la saison Monster Energy Supercross 2021
  • Un tout nouveau gameplay qui inclut les motos à deux temps
  • Un mode carrière étendu
  • Nouvelle section rythmique pour l’éditeur de piste
  • Éditeur de casque et éditeur d’autocollants
  • Partage de contenu utilisateur (UGC) multi-plateformes
  • Multijoueur cross-gen et écran partagé
  • Complexe du joueur amélioré

Dites Bonjour Aux Nouveaux Joueurs :

Là où MES 5 excelle c’est bien dans l’amélioration de la prise en main pour les nouveaux joueurs. La voie “Futures” offre une dizaine de petits tutoriels pour maîtriser les contrôles de bases du jeu. Combiné avec une difficulté croissante, MES 5 offre un vrai tremplin vers la gloire pour les “noobs” (dont je fais partie).

Si je devais trouver l’aiguille dans la botte de foin, je dirais que les premières courses sont bien trop faciles. Mettre trois tours au second poursuivant en l’espace de 5 minutes en est la preuve irréfutable.

« Pour les nouveaux arrivants, la « Future Academy » fournira toutes les informations nécessaires afin de réussir dans le monde du Supercross. Ce tutoriel leur enseignera les bases du Supercross dans l’objectif de passer de débutant à pro. »

Image de Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5
Mode Carrière – Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5

Une Carrière Époustouflante

Lorsqu’on parle de la campagne principale on voit tout de suite que Milestone n’a pas lésiné sur la carrière. Un travail de fond a été effectué pour proposer une expérience de jeu bien plus immersive, réaliste et complète que sur l’opus précédent. Et l’ajout du mode « Futures » n’y est pas étranger.

Dans MES 5, le protagoniste débute dans la classe « 250SX Futures » avec l’objectif d’atteindre les sommets en tant que pro. En termes de réalisme, l’ajout de la fonctionnalité « Rider Shape System » impacte les performances des coureurs en cas de chute ou blessure. Un très bel ajout qui peut s’avérer très pénalisant pour les joueurs « bourrins » qui foncent dans le tas et n’ont pas peur des chutes répétées. S’entraîner et compléter certains défis sera essentiel afin de rapidement se remettre sur pied et de retrouver le haut du classement.*

Le Mode Complexe

Une véritable bouffée d’air pour les joueurs claustrophobes qui n’en peuvent plus de prendre des virages dans un peloton de 20 motos. Le mode complexe est de retour et offre de nouvelles courses et nouveaux défis sur des sentiers non explorés dans MES 4, le tout en mode solo ou coopération dans un mode ouvert. Personnellement, j’ai beaucoup aimé les changements apportés à l’opus précédent, ce qui m’a permis de développer mes compétences, chasser des objets de collection et surtout améliorer ma tenue de route dans les virages.

Image de Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5
Course Rookie – Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5

Plus qu’un simple simulateur de course

Ne nous mentons pas, lorsque l’on achète un titre Monster Energy Supercross, c’est pour faire la course. Cependant, les fonctionnalités de gestion de votre rider auront aussi leur importance. Du contrat de votre rider à ses capacités, en passant par les blessures, MES 5 propose une aventure complexe où enchaîner les courses sans réflexion préalable n’est pas une option. Surtout que prendre soin de votre rider se révélera essentiel plus tard dans le jeu.

En bref, notre conseil est de vous familiariser avec le système de compétences et les défis pour développer votre rider et sa moto avant d’essayer de rush une saison d’une traite. Vous nous remercierez plus tard, une fois que vous aurez atteint le toit du monde.

La personnalisation du rider

S’il y a bien une chose que je ne comprends pas, c’est bien l’accent mis sur la personnalisation des personnages. Certes, elle n’est pas poussée au réalisme, mais les options restent relativement nombreuses, pour finalement être enfouies sous un casque.

Malgré la personnalisation de caractéristiques faciales, la customisation en général reste assez plaisante avec une bonne diversité d’équipements…

En parlant de personnalisation, il va de soi de mentionner l’éditeur de circuit, qui est sur la bonne voie pour devenir un outil puissant, cependant, il reste assez limité. Je tiens à clarifier que je ne m’attends pas à des circuits à la Trackmania dû au respect des lois de la gravité (au possible) par les développeurs.  Le concours d’édition de circuit est aussi de retour et le prix final est vraiment très sympa.

« Un nouveau joueur aura l’opportunité de créer un circuit en participant directement dans le jeu. Les utilisateurs auront la chance de voir leur création être reproduite dans la réalité et ainsi faire partie de la saison 2022 officielle du championnat Monster Energy AMA Supercross. » – Milestone

Image de Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5
Personnalisation du Personnage – Monster Energy SuperCross – The Official Video Game 5

Plus on est de fous, plus on rit

La grande force de MES 5 est aussi son mode multijoueur. Que ce soit en écran partagé sur votre canapé ou en matchmaking cross-gen face aux meilleurs riders du monde, Monster Energy Supercross 5 a tous les outils pour construire une communauté durable, le tout alimenté par l’eSX Championship, une compétition Esport sponsorisé par Yamaha.

Résumé

En résumé, Monster Energy Supercross 5 offre bon nombre d’amélioration à ses modes phares comme la campagne solo et le mode complexe en monde ouvert. Le travail effectué sur l’accessibilité au jeu est un vrai plus pour les nouveaux joueurs, sans pour autant décevoir les fans de la licence. Le multijoueur est de retour et promet une grande re-jouabilité ainsi qu’un retour de l’Esport dans la franchise. Au final, MES 5 a été amélioré en tout point et ce malgré un mode éditeur de circuit et la personnalisation du coureur toujours en deçà.  Une vraie réussite !

Pour rappel, Monster Energy Supercross – The Official Videogame 5 est disponible depuis le 17 mars 2022 sur PlayStation®5, PlayStation®4, Xbox Series X|S, Xbox One et PC.

Conclusion

Graphismes
Musiques
Gameplay

Points positifs

  • Toutes les licences officielles mises à jour…
  • Un mode « Future Academy » réussi
  • Un Mode carrière qui décoiffe
  • Une difficulté croissante
  • Un complexe fortement améliorer
  • Le retour de l’Esport

Points négatifs

  • mais pourquoi un nouvel opus au lieu d’un DLC
  • Un éditeur de circuit toujours limitant
  • Personnalisation du rider basique mais finalement pas très utile
Avater de l'auteur
Par StipMister

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *