Sorti officiellement le 21 avril 2022, à l’image de F1 2021, MotoGP™22 est la simulation officielle de la dernière saison de MotoGP, référence mondiale du sport motocycliste. Comme tout bon simulateur officiel, le dernier opus de Milestone comprends les licences officielles et offre une expérience au bord du réalisme. Mais que vaut cette nouvelle édition ?

Un peu d’histoire avec Nine Seasons 2009

La grande nouveauté de ce MotoGP™22 c’est l’ajout du mode de jeu « Nine Seasons 2009 » qui retrace le parcours de Valentino Rossi vers le titre. Sous un format type mi-documentaire/mi-course, le joueur aura la possibilité de voyager vers le passé pour vivre ou revivre la gloire du pilote Italien.

En effet, une grande partie du mode de jeu est alimentée de vidéos sorties des archives pleines de nostalgies de d’émotions, commentée par Mark Neale, réalisateur de plusieurs documentaires dans le monde de la moto. Ensuite, le joueur est propulsé sur le circuit pour revivre deux faits de courses par Grand Prix sur la durée totale de la saison.

NINE Season 2009 reproduit les 17 grands prix de la saison, organisés en chapitres pour un total de 39 défis à relever. Inspiré de modes de jeux similaires tels que Braking Point in F1 2021 et de Driven to Glory dans Grid Legends, « Nine Seasons 2009 » offre une immersion plus que réussie.

Image de MotoGP™22
Nine Seasons 2009 – MotoGP™22

Opération Réalisme Maximum

MotoGP™22 offre un niveau de réalisme encore jamais atteint dans la franchise. Une véritable expérience next-gen qui tente au mieux de gommer les limites entre jeu vidéo et réalité.

  • Un niveau de réalisme encore jamais atteint : nouvelles animations de visage, personnages 3D améliorés, stands
  • Gestion de la hauteur de selle : vous pourrez gérer manuellement le verrouillage du RHD et contrôler la compression des suspensions
  • Circuits améliorés : les surfaces ont été améliorées pour offrir un meilleur pilotage
  • Suspensions améliorées : des suspensions améliorées pour offrir un meilleur ressenti lors des virages
  • Déformation des pneus : un comportement plus réaliste des pneus pour offrir une expérience toujours plus proche de la réalité

Malgré cela, on remarque quand même de grosses limitations au réalisme. Les animations de visages étant un bel ajout, on note également un niveau de personnalisation du joueur assez limité, ce qui n’est pas le cas des cosmétiques de joueurs (casques, combinaison, livrés etc…). De plus, les circuits ne proposent toujours pas de météo dynamique pendant la course. Vous aurez donc le droit, sois un circuit tout sec, soit un circuit trempé. C’est un peu dommage, car c’est quelque chose qui fait maintenant partie intégrante des autres jeux de simulation automobile comme Assetto Corsa ou Forza Motorsport. La déformation des pneus, quant à elle est vraiment sympa et je vous avoue que j’ai pris quelques sorties de route là-dessus.

Mode Carrière

Comme dans chaque opus, le mode carrière fait son retour et donne l’option aux joueurs de créer une nouvelle équipe ou de rejoindre une écurie existante. Le système de gestion de carrière permet aussi d’établir sa stratégie de saison en travaillant main dans la main avec l’équipe de développement moto pour améliorer plusieurs aspects de la machine (moteur, cadre, aérodynamisme, électronique et j’en passe).  Petit conseil pour les novices : Créez votre équipe junior en Moto3™ et gravissez les échelons avec votre sponsor et directeur technique.

Pour ce qui est des nouveautés, à part un petit lifting, il n‘y a pas de rénovations structurelles majeurs. La gestion détaillée du personnel, de la réputation, de la trésorerie ainsi que les cinématiques de courses (bien qu’améliorées graphiquement) restent les mêmes. Le tour long de pénalité et rembobinage font leur retour sans améliorations notables.

Hormis cela, MotoGP™22 propose quand même un nouveau mode 2 joueurs en écran partagé, ce qui est vraiment un plus pour les amateurs de rivalité fraternelle. De plus, le cross-play entre consoles du même fabricant est aussi à l’ordre du jour. Vous pourrez donc assister à des duels PS4 vs PS5 ou encore Xbox One vs Xbox Series X.

Image de MotoGP™22
Mode Carrière – MotoGP™22

Licences

Comme il est coutume chez Milestone, on ne lésine pas sur les licences officielles. MotoGP™22 c’est plus de 120 pilotes officiels. Nul besoin de vous inventer un héros, prenez le contrôle de votre pilote de favori et écrasez la concurrence sur les 20 circuits de MotoGP, Moto 2 et Moto 3. Tous les constructeurs de MotoGP sont aussi de retour pour vous offrir un vrai casse-tête lors de votre choix d’écurie.

Didacticiel x L’Académie MotoGP™

Nombreux sont les développeurs de jeux voulant ouvrir leur expérience de jeu au plus de joueurs possibles. Et cela semble être LA priorité de Milestone. A l’image de Monster Energy Supercross 5, que nous avons d’ailleurs testé il y a quelques semaines, MotoGP™22 ajoute effectivement de nouvelles fonctionnalités tant pour les novices que pour les experts : le Didacticiel amélioré et l’Académie MotoGP™. Les deux modes taillés sur mesure aideront les joueurs à peaufiner leurs talents de pilotage ou simplement à apprendre les bases.

Le Didacticiel propose une série de sessions de jeu dédiée pour aider les novices à comprendre les bases du jeu à travers des défis spécifiques : gestion de l’électronique, usure des pneus et température des freins. Et c’est plutôt réussi. Le choix de séparer chaque « leçon » permet à l’utilisateur de se focaliser seulement sur un aspect du jeu à la fois avant de tout imbriquer une fois en course.

L’Académie MotoGP elle, vous apprendra à améliorer votre style de pilotage pour battre des records sur chaque circuit et vous dévoilera les secrets pour affronter tous les virages et toutes les trajectoires, y compris les plus ardus. Si vous commettez trop d’erreurs, le système d’analyse de pilotage vous proposera des solutions pour améliorer votre conduite. Et si comme moi, vous êtes à la ramasse, le jeu vous conseillera d’activer certaines aides de pilotage pour combler vos lacunes. Un moyen poli de vous dire que vous êtes un danger public sans avenir dans le monde de la course. 

Image de MotoGP™22
Condition Climatiques – MotoGP™22

Mode Multijoueur

Le « multi » (pour les intimes) reste également très similaire avec la fonctionnalité de création de lobby publics et privés en ligne. A notre grand regret, il n’y a pas de système de classement ou d’incitation à la progression ce qui pose une question sur le but réel du mode de jeu. Si comme dans Monster Energy Supercross 5 un mode Esport est surement prévu, rien n’a été annoncé pour l’instant.

Pour rappel, MotoGP™22 est désormais disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S, Nintendo Switch et PC via Steam.

Conclusion

Pour conclure, MotoGP22 est une vraie évolution depuis MotoGP™21 notamment grâce à son tout nouveau mode/documentaire « Nine Season 2009 » qui apporte un grand plus en termes de durée de vie au jeu ainsi qu’un aspect de nostalgie pour les fans du sport. De nombreuses améliorations graphiques et d’accessibilité pour les nouveaux joueurs sont aussi à noter. Seul bémol, les modes carrières et multijoueur manquent de nouveautés et certaines lacunes visibles sur les opus précédent sont toujours présentes.

Graphismes
Musiques
Gameplay

Points positifs

  • Nine Seasons 2009
  • Le choix laissé au joueur concernant le niveau de réalisme
  • Les différentes difficultés / longueurs de courses
  • Le mode écran partagé
  • Les licences officielles
  • Le cross-play entre certaines plateformes

Points négatifs

  • Une prise en main qui reste assez compliquée
  • Une personnalisation de personnage assez maigre
  • Pas de météo dynamique durant les courses
  • Pas d’amélioration concernant le tour long de pénalité
Avater de l'auteur
Par StipMister

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.